Mon Histoire 

Depuis mon enfance, les chats ont toujours partagé ma vie. Mais c'est seulement en 2009 que j'ai décidé de réaliser mon rêve et de devenir éleveur. Je n'y connaissais absolument rien à l'élevage, et comme la plupart des débutants, je m'imaginais que tout serait simple. Je ne savais pas dans quoi je m'embarquais!

Quelle race choisir? Je voulais trouver le chat qui me correspondait et c'est en effectuant des recherches que j'ai découvert ce félin extraordinaire, autant par son caractère et que par sa beauté, l'Abyssin!

En 2009, je me suis lancée et j'ai acheté ma première fille, Mirage, une petite chatte abyssin sorrel qui est aujourd'hui à la retraite. Un mois plus tard, Kyria, une femelle bleue s'est jointe à nous. Je suis littéralement tombée en amour avec cette race magnifique. Mon aventure commence vraiment lors de la première gestation de ma Mirage. C'était la première fois que je vivais cette expérience et j'étais excitée de voir arriver ma première portée. J'avais lu beaucoup d'articles sur la reproduction et je me sentais prête. Tout allait bien se dérouler, une chatte est capable de mettre bas seule sans problème que je me disais. D'où l'expression: accoucher comme une chatte!

Cette première expérience de mise-bas s'est avérée un vrai cauchemar. Une nuit blanche qui s'est terminée en urgence par une césarienne. Ce fut une des premières épreuves que j'ai rencontrées, car l'élevage n'est pas toujours de tout repos. Surtout lorsque nous sommes seuls dans cette aventure. D'où l'importance de se faire des contacts au sein des éleveurs.

Le premier éleveur que j'ai rencontré est Sylvie Leclerc, anciennement éleveuse de Rex Cornish de la Chatterie Les Chérubins Rex. Nous avons partagé nos expériences, participés à des formations et surtout nous nous apportions un soutien mutuel. Nous avons même créé à Québec, avec d'autres éleveurs, Le Club Félin de la Capitale. 

En 2013, mon petit élevage d'abyssins formé de deux femelles, Kyria et Mia, et de mon mâle Rusty est devenu officiellement la Chatterie Serena. C'est à ce moment qu'une autre personne importante a croisé mon chemin, Dany Simard, qui était propriétaire de la chatterie Albychats. Elle m'a grandement aidée en acceptant de me vendre deux femelles reproductrices, Dahlia et Luna, et en me donnant de précieux conseils. Merci aussi à toi, mon amie, pour ta grande générosité et ton grand coeur. Tu m'as permis de développer ma confiance en tant qu'éleveur.

Aujourd'hui, je suis fière et heureuse d'avoir réalisé mon rêve et de m'avoir découvert cette passion. Cette merveilleuse aventure se poursuit en partageant ma vie avec mes abyssins et en vivant avec enthousiasme chaque nouvelle naissance.

Je tiens à remercier spécialement mon fils Enrick, qui m'aide à la socialisation des chatons. Un hommage à une femme extraordinaire, ma mère qui décédée en novembre 2016. Maman tu m'a toujours soutenue, apporté ton aide et surtout,tu as cru en mon rêve.

Nancy Lalonde

Éleveuse passionnée d'Abyssins